Balades & cuisine sauvage - été 2020

 

Cet été La Théière qui pétille s’associe à Nicolas Andrieux de la Compagnie Nomad’y Conte pour vous proposer des balades poétiques et ethnobotaniques, chaque week end à partir du 18 juillet jusqu’en septembre (hors 15 août) sur différents sites du Parc Naturel du Livradois Forez et alentours.

Sur demande en semaine, il sera possible aussi de faire des sorties découvertes de plantes sauvages comestibles.

 

Pré-réservations : contact@la-theiere-qui-petille.fr ou 0782901979.

 

Les Sites :

Aux ateliers de la Sagne à Tours-sur-Meymont, chez Marika artiste-peintre : 18, 19 juillet

 

Sur le Chemin des druides à Fayet le Château. 25-26 juillet et 5-6 septembre

 

Entre La Chapelle Agnon et Cunlhat, au cœur du Parc Naturel du Livradois-Forez, partons à la découverte des plantes de l’étage montagnard, à 950m d’altitude, et venez mettre les pieds dans une pré-tourbière, et partager un repas sous le tipi. 1er-2 août et 29-30 août

 

Sur la commune de Neschers, retrouvons-nous sur les bords de la Couze Chambon pour faire connaissance avec les herbes folles locales, puis explorons le labyrinthe des picounes*. 8-9 août et 19-20 septembre

 

A Tours sur Meymont, rendez-vous au Bistrot de la Halle11-13 septembre

Autour du dolmen de Boisseyre à côté d’Ambert. 22-23 août

 

Tarifs

Balade contée : 40 € par adulte (10 € par enfant) et comprend une collation préparée par nos soins et agrémentée de nos cueillettes (environs 2 heures de balade contée).

 

Juste une balade-initiation (sans repas) ?

 

Nous pouvons nous retrouver pour une heure et demi de promenade à la découverte des herbes folles. Tarif 150 euros pour le groupe (à partir de 7 personnes), uniquement en semaine.

 

Réservations par mail contact@la-theiere-qui-petille.fr

 

ou sms 07 82 90 19 79 (en mentionnant votre courriel et votre nom)

* » les picounes » c’est ainsi que mes aïeux désignaient les petits chemins desservant les jardins clos de la commune de Neschers.

** Possibilité de tarifs réduits pour les adhérents de l’association La Picoune et les personnes en difficulté, parlons-en.

 

Lien Page Facebook