"A vos sac à dos, la Première Marche des Allumeurs de Rêves s’apprête à prendre vie"
(A venir en 2020)
 
-Quelle est cette Marche ?: 
Une marche composée d'artistes de tout bord, ayant la Liberté comme amante, et le rêve comme compagnon de vie.
Pendant 15 jours, nous suivrons un itinéraire fixé à l avance et partirons sac au dos, colporter notre poésie, qu'elle soit du geste, de la parole, qu'elle soit chantée, dansée... et ainsi, nous nous arrêterons de village de village, chez l'habitant-e qui en échange d'un chapeau rempli de quelques pièces, d'un bout de pain, d'un coup à boire se retrouvera émerveillé par la poésie de l'instant.
Le tout est de partir libre, sans matériel de jeu, juste nous et notre art. Revenir au temps des vagabonds,, des troubadours, qui librement, allaient apporter joie et spectacle dans les milieux reculés.
Jouer, conter, danser, chanter, juste pour leur faire plaisir, à ces habitant-e-s, villageois-e-s sans dépendre de tel ou tel programmateur, telle ou telle commission culturelle.
- Concrètement ?
Concrètement, nous établirons l'itinéraire en avance. Nous préviendrons quand même les mairies des villages principaux afin de pouvoir êtres nourris, logés. Et accueillis afin de pouvoir aller jouer chez l habitant-e.
Prévenir le village est important dans le sens où il est primordiale que nous ne soyons pas mis en difficulté, en errance, sans trouver de lieu de jeu ou de couchage.
Il est à rappeler, qu au temps des troubadours, des colporteurs, les villages étaient tout de même plus ou moins prévenus que ces "marcheurs de l ombre allaient passer chez eux, car les villages étant parfois très reculés ou couper du monde, il ne fallait rater la venue du colporteur, porteur de nouvelles, de denrées.
Il est possible d envisager une voiture balai portant des vivres, moyen de communication ou autre
- Les artistes 
Le but est de partir léger. Sans nos habituels camions, structure de Compagnies, décors imposant, câbles et autre matériel technologique.
L idée est de montrer que "être artiste" , passionné-e d'un art , peut se faire, se vivre sans contrainte matériel.
 Revenir à la pureté du corps, de la voix. Bien sur, le musicien doit porter sa guitare pour s exprimer mais sa guitare peu elle se trouver sur le chemin ?
Cet appel concerne tout le monde de l artistique, seul contrainte, aimer se confronter aux sentiers, aux chemins caillouteux avec un bâton à la main comme seul appui.
Danseur-danseuse, conteur-conteuse, marionnettiste,illustrateur, carnettiste, musicien-n-e, slameur-slameuse, contorsionniste...magicien-n-e, poète-poétesse, peintre...
Cet appel est pour toi.
Il serait sympa que sur la route des artistes locaux puissent faire un bout de chemin avec nous. Où que parfois, des personnes de votre réseau puissent nos rejoindre.
 
-Sur place:
Au cœur d un village, se laisser aller par la rencontre, l échange.
Si l envie de mener un atelier, une médiation, de jouer un spectacle improvisé réunissant chaque artiste prend forme et bien allons-y.
Le tout est qu à chaque l on puisse faire découvrir notre passion et enchanter des habitant-e-s de notre art poétique.
Si une école souhaite que l on vienne échanger, rencontrer les enfants et bien oui !
L idée serait également que un ou une carnettiste, puissent croquer l avancée de la marche sur papier, inscrire, dessiner les instants de poésies, de fatigues, de coup de gueule, de coup de foudre.
- L'itinéraire
EN CONSTRUCTION
-La structure porteuse de ce projet
L'association "La Bulle Au Plafond" dont l objet est de diffuser la culture et le spectacle vivant en milieu rural. Elle pourra porter cette première marche.
 
-la rémunération ?
Bien que portés par l amour de l'art, vivre de sa passion nécessite rémunération.
L'info que nous passerons dans la communication de la marche et que nous jouerons chez l habitant-e au chapeau.
Pour moi, il n est pas envisageable de demander une subvention, des cachets, d être portée par une convention car cette marche se veut justement être le contraire de la politique culturelle habituelle.
 
- C est pour quand ?
Pour l instant pas de date précise de poser mais il peut y avoir plusieurs marches, rassemblements, itinéraires.
Voici les créneaux possibles:
-vacances de pâques 2020
-juin 2020
-juillet 2020
- août 2020
Le temps de prévenir les villages, les dates de pâque 2020 ou juin/juillet seraient les plus envisagées.
- Utopique ?
Peut être, mais l utopie nourrit l esprit et le cœur. 
Et puis, il peut être temps que les rêves prennent vies ailleurs que dans nos écrits, dans nos cris ou dans bien encore dans nos créations infinies.
A vrai dire, il est également un fait. Notre Monde, est dans un basculement. Un nouveau cycle est entrain de naître.
 si un jour, l effondrement énergétique se passe brutalement , que plus de pétrole, ni de voiture ou camion pour nous porter, transporter,
nous artistes, créateurs-créatrices, artisans, comment ferions nous pour partager notre art ?
Et bien , nous reprendrons les chevaux, les roulottes, les souliers et bâtons et nous réapprendrons à redevenir vagabonds de la poésie, nomades à pieds sur les chemins.
Alors, mes ami-e-s, faites jouer de votre réseau afin que cette appel à vagabondage poétique puisse prendre vie et que l on se retrouve sur les sentiers à semer aux quatre vents des rêves à faire scintiller les yeux des passants curieux.
 
"A vos sac à dos, la Première Marche des Allumeurs de Rêves s’apprête à prendre vie"

Lien Page Facebook